-A +A

A voir, à faire

A la découverte de Pont-Croix

L'église Notre-Dame de Roscudon

Fondée par les seigneurs locaux au 13ème siècle, l’église Notre-Dame de Roscudon relève de la période gothique ; elle est le symbole de la richesse passée de la cité et donne même lieu au développement d’une école architecturale en Cornouaille. Sa flèche de soixante-sept mètres de haut a servi de modèle pour édifier les flèches d’autres chapelles et églises, dont celle de la cathédrale Saint-Corentin à Quimper.

Le rayonnement spirituel de Pont-Croix se poursuit au milieu du 17ème siècle par la construction du couvent des Ursulines, où prend place au 19ème siècle le petit séminaire. A quelques mètres de là, la Chapelle Saint-Vincent, consacrée en 1905, accueillait, elle, les rangs des élèves du Petit Séminaire auquel elle était rattachée…

 

Le musée du Marquisat

Le vieux centre conserve de belles demeures du 15ème au 19ème siècle, celle du Marquisat notamment, ancienne maison noble devenue Musée du Patrimoine, où sont fidèlement reconstitués un bistrot-épicerie, des pièces de vie, une chambre… plongés dans les années 1904-1930.

 

Les rues Chères

La rue des Courtils et ses gloriettes, puis les rues Chères, conduisent le visiteur vers le pont doté d'un des plus anciens moulins à marée de Bretagne. C'est aussi le site du vieux port abrité, autrefois accessible aux navires de haute mer et clé du commerce local du 14ème au 19ème siècle. Sur l'autre rive, Kéridreuff fut aussi un centre économique avec une fabrique de tapisseries et une conserverie.

 

Arts et culture

Dès la seconde moitié du 19ème siècle, la petite cité attire et accueille de nombreux artistes et hommes de lettres. Un "foyer artistique" se crée autour de l'hôtel des voyageurs. Paul de Lassence, Lionel Floch, Gaston Bouillon, Da Silva, Max Jacob, Emile Simon, Henri Matisse… et autant de peintres de renom y ont séjourné. Aujourd’hui encore la petite cité reste un lieu d’inspiration pour nombre d’artistes plasticiens et d’artisans d’art.