-A +A

Catherine Paul

Présidente du bagad de Beuzec

Le bagad de Beuzec Cap-Sizun, c'est une association qui regroupe 40 musiciens et 40 danseurs

Une culture bretonne bien vivante

Un bagad de 40 musiciens, un cercle de 40 danseurs, une école de musique et de danse, un bagadig et des « bugale », le Groupe des Bruyères, association fondée en 1969, réunit 200 membres bénévoles originaires du Cap-Sizun. Moyenne d’âge ? 19 ans !

L'école de la vie

Par hasard ou par passion, les jeunes qui intègrent le Groupe le font pour diverses raisons. Pour Tristan, Clara, Margot, Florian ou Morgane, pas de doute, « l'ambiance est bonne ! On apprend les uns des autres, toutes générations confondues... C'est une leçon de vie qui permet de grandir ! »

Catherine Paul, présidente de l'association depuis 2010, le sait bien : elle y entre en 1986 et se forme à la bombarde et à la batterie.

« Les enfants suivent cinq années de cours avec l’appui des ainés et des enseignants professionnels de Bodadeg Ar Sonerien ; ils répètent, créent ensemble de petits spectacles, avant d'accéder au bagad ou au cercle pour adulte ».

Bagad qui bouge

Chaque année, un nouveau spectacle est monté. 2017 aura eu pour thème l'arrivée des touristes à la Pointe du Raz au début du 20e siècle.

« Ce spectacle de 20 minutes annonçait les 50 ans du bagad en 2019 ; l'histoire en sera enrichie au fil des éditions jusqu'à ce qu'elle dure 1h30 ».

En avant-première lors de la Fête de la Musique à Beuzec, le bagad s'est ensuite produit au Festival de Cornouaille à Quimper, au Festival Interceltique de Lorient, aux Filets Bleus à Concarneau et au Festival « Un Violon sur le Sable » à Royan.

Le groupe se déplace mais invite aussi d'autres bagadou et cercles à se rassembler en Cap-Sizun lors de la Fête des Bruyères, chaque deuxième dimanche d'août de chaque année, « une fête vivante qui reste profondément authentique ! » conclut Catherine.

Vous aimerez aussi ...