-A +A

Vonnick Caroff

Artiste

La peinture est une fabrique de temps et de silence

Vonnick Caroff : l'art on your way

« Il faut me trouver ! » dit Vonnick Caroff, l’air malicieux.

Dans son atelier, dans ses tableaux, dans ses mots… ou encore ailleurs, Vonnick ne veut surtout pas qu’on la cherche, elle préfère qu’on vienne à elle un peu par hasard, qu’on découvre, comme soudain sur une scène un projecteur révèle une figure, un geste, un signe, une autre couleur, un début d’histoire... C’est par ces détails peut-être, par ce qui advient à notre insu ou apparaît de toute façon sur la toile, dans nos vies, qu’on peut le mieux appréhender son univers, elle qui dit « ne fabriquer que du silence ».

Le dialogue entre Vonnick Caroff et nous se joue comme ça

« La peinture est une fabrique de temps. Quand on peint, le temps acquiert plus de densité, il se dilate car tout est neuf, tout est en état de découverte et d’apprentissage, dans l’état de celui qui ne sait pas. »

Sans doute alors faut-il regarder ces paysages, ces abeilles, ces coquilles d'huîtres et ces oiseaux, ces histoires courtes, dans ce même état. Dénuder notre regard, « célébrer l’oeil ému » qui se pose ou tremble, se tait, s’agite ou s’épanouit, transforme les choses en abstractions nacrées et le vol de l’abeille en un genre de calligraphie, qui voit dans le fusain un écho au charbon de l’art des grottes ou simplement garde la trace de ce qui ne peut être dit.

Vous aimerez aussi ...